Le monde invisible

Le monde invisible

Ma fiction (Eva)

Voilà la fiction qu' on a écrit en classe :D 

 

Le sentier tabou 

 

 

CHAPITRE 1 : LE SENTIER INTERDIT...

Il était une fois un jeune kanak de dix-sept ans qui vivait dans une tribu de la chaîne. Il s'appelait Francis et avait la réputation d'être serviable, courageux et honnête. Un jour, son père lui demanda d'aller chercher du bois dans la forêt. Francis était en train de réaliser une sculpture, son passe-temps favori. Le jeune homme, contrarié dans son travail, soupira et partit malgré lui accomplir sa tâche.

http://img72.imageshack.us/img72/7759/fortq.png

Francis emprunta le chemin qu'il avait l'habitude de suivre pour se rendre dans la forêt. Mais il savait ce trajet très long, et cela l'ennuyait car il voulait revenir au plus tôt poursuivre sa sculpture. Le jeune homme avait entendu parler des sentiers tabous. Les vieux de la tribu avaient toujours prévenu qu'il ne fallait surtout pas les emprunter. Ils étaient réputés pour porter malheur : on pouvait s'y perdre, être victime d'une malédiction ou même mourir... Cependant Francis se dit que tout cela n'était que des histoires. Il décida alors de prendre un chemin interdit car il irait ainsi beaucoup plus vite pour trouver du bois...

 

CHAPITRE 2 : D'ETRANGES MURMURES...

Au fur et à mesure qu'il marchait, le paysage autour de lui semblait se transformer : le ciel se couvrait de nuages gris, les arbres devenaient menaçants et d'étranges murmures effleuraient ses oreilles... Il entendait son nom : "Francis... Francis... Tu n'aurais jamais dû prendre ce chemin..." Francis pensa d'abord qu'il ne s'agissait que du vent dans les feuillages. Mais il se rendit compte que les murmures persistaient : "Francis... Francis... Va-t-en, un danger te guette !"
http://img853.imageshack.us/img853/673/fortm.png
Le jeune homme s'arrêta. Il tendit l'oreille : des bruits se firent entendre dans les feuilles mortes, là, juste à côté de lui... Il se retourna aussitôt et vit... un gecko ! "Ah ! C'était toi !" s'exclama Francis. Le gros lézard s'enfuit à son approche. Le jeune homme poursuivit alors sa route.
http://img217.imageshack.us/img217/585/geckoe.png
Francis commençait à ressentir comme une étrange fatigue qui devenait plus lourde à chaque pas. Bientôt, tout sembla tourner autour de lui. A un moment, il tomba et ne parvint pas à se relever. Ses paupières se fermèrent. Il s'endormit...

CHAPITRE 3 : L'ESPRIT DE LA GROTTE...

Quand il ouvrit les yeux, Francis s'aperçut qu'il se trouvait dans une grotte. Il se releva. Aucun bruit. Un silence pesant régnait. Soudain, une lumière apparut au fond de la grotte, puis elle s'éteignit brusquement. Intrigué, le jeune homme alla prudemment dans sa direction. Mais plus il avançait et plus la grotte lui paraissait profonde...
http://img46.imageshack.us/img46/2172/grotte.png
Francis se retrouva bientôt plongé dans l'obscurité la plus totale. N'y voyant plus rien, il marcha alors les bras tendus devant lui. Des bruits de pas résonnèrent autour du jeune homme... et tout à coup la lumière revint. Les bruits disparurent, mais Francis put voir que la lumière provenait d'une sorte de sphère qui flottait au-dessus de lui. Au moment où il tentait de l'attraper, elle s'éteignit à nouveau, et les bruits de pas revinrent... Ils se rapprochaient de lui...
- Qui est là ? dit Francis.
- Je suis l'esprit de la grotte, répondit une voix caverneuse.
- Que me veux -tu ?
- Tu n'as rien à faire ici ! Quitte ces lieux !

C'est alors que des stalactites commencèrent à se détacher de la voûte pour s'écraser autour de Francis. Sentant le danger, il courut et parvint avec chance à retrouver la sortie. Mais dehors il faisait sombre : la nuit était déjà tombée sur la forêt désormais éclairée par la Lune...
http://img546.imageshack.us/img546/6830/foret3.png

CHAPITRE 4 : UNE FORÊT INQUIETANTE...

Une chouette effraie passa silencieusement tout près de Francis et le fit sursauter. Il faisait froid. Le jeune homme commençait à regretter d'avoir osé défier la parole des anciens. Il se rendait compte que tout cela n'était pas un rêve mais bien l'effrayante réalité...
http://img28.imageshack.us/img28/1686/chouette.png
Francis fit quelques pas. Il lui sembla alors distinguer une silhouette glisser furtivement derrière les fougères arborescentes. Il n'attendit pas et fonça. Le jeune homme fut soudainement arrêté dans son élan, bloqué par les branches pourries qui jonchaient le sol humide de la forêt, par les racines épaisses et les lianes coriaces. Alors qu'il tentait de s'en dégager, il aperçut un feu, non loin.
http://img405.imageshack.us/img405/412/feuo.png
Francis se dirigea vers le foyer pour s'y réchauffer. Il s'assit. Il n'y avait personne. Son regard se perdit dans les flammes. Un visage humain s'y dessina. C'était celui de son père, mais la voix qui en sortit était inquiétante :
- N'as-tu pas entendu nos avertissements ? Sors de cette forêt !
- Mais qui êtes vous ?
- Nous sommes les esprits de la nature.
- Pourquoi vous acharnez-vous après moi ?
- Tu ne le sais pas déjà ? Tu as emprunté un chemin interdit, à présent tu le payes !

CHAPITRE 5 : LE SPECTRE DES PETROGLYPHES...

Le visage menaçant disparut d'un seul coup et le feu s'éteignit. C'est alors que la silhouette réapparut derrière les branchages et que Francis la suivit dans la semi-obscurité, jusqu'à une clairière éclairée par la Lune. Il pouvait distinguer des rochers sur lesquels étaient gravés des pétroglyphes, ces dessins étranges dont on ne connaît ni l'origine ni la signification.

http://img215.imageshack.us/img215/5096/ptro.png

La silhouette mystérieuse se tenait là, au milieu des rochers, et ses yeux scintillaient d'une lumière jaunâtre. Elle était d'un noir aussi profond que la nuit, et son corps ondulait en flottant au-dessus du sol. Lorsque Francis découvrit cette vision spectrale, il fut parcouru de frissons. Le jeune homme aurait voulu s'enfuir, mais il n'y parvenait pas, paralysé par la peur.

http://img341.imageshack.us/img341/7429/spectre.png

La forme se glissa alors entre les rochers pour se diriger silencieusement vers lui, puis elle s'enroula lentement autour de son corps. Elle était aussi froide qu'un serpent et puait la charogne. Dans un sursaut de panique, Francis se dégagea et s'enfuit à toutes jambes, tombant à plusieurs reprises dans sa course folle où d'immenses toiles d'araignée se déchiraient sur son visage et où des herbes coupantes blessaient ses jambes...
CHAPITRE 6 : DE RETOUR A LA TRIBU...
A bout de souffle, il finit par s'arrêter, épuisé. Le jour se levait enfin. Francis se retourna afin de s'assurer que la silhouette n'était pas derrière lui. Non, elle n'était plus là. Désespéré, le jeune homme regarda autour de lui pour tenter de retrouver son chemin, celui qui lui permettrait de rentrer chez lui. Il reconnut alors un kaori, un arbre qui se situait dans un endroit qui lui était familier. Il se dit qu'il était sur la bonne voie. Francis repartit en pressant le pas.
http://img526.imageshack.us/img526/3756/kaori.png

A présent la forêt ne lui semblait plus menaçante, au contraire : elle lui paraissait plus belle que jamais.
Bientôt, il aperçut au loin sa tribu. Son père venait au devant de lui.
- Que s'est-il passé, mon fils ? demanda-t-il inquiet. Je t'ai cherché toute la nuit !
- Je me suis perdu dans la forêt en allant chercher le bois, prétexta timidement Francis.
Son père le regarda alors dans les yeux et lui dit en souriant :
- En es-tu vraiment sûr ? Je t'avais bien dit qu'il faut toujours écouter la parole des vieux. Viens à la maison te reposer.
Il prit son fils par l'épaule et le raccompagna chez lui. Depuis ce jour, Francis respecta les chemins tabous.
http://img521.imageshack.us/img521/397/foret4.png
Alors comment trouver vous la fiction  voilà le blog :http://blogducm2b.over-blog.com


04/12/2011
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres