Le monde invisible

Le monde invisible

Les Géants

 

Ces brutes débonnaires passent l'essentiel de leur vie d'adulte à hiberner... voire plus : ils dorment si longtemps que leur dos finit parfois par être couvert de forêts denses.

Si l'on ajoute à cela le fait qu'ils peuvent grossir jusqu'à atteindre la taille d'une colline (ils deviennent donc impossible à distinguer du paysage), l'on comprend pourquoi on peut se promener, sans jamais s'en rendre compte, sur un dos de géant endormi.

Hormis leur territoire, les géants sont attachés à peu de choses. D'ordinaire placides, certains spécimens deviennent souvent extrêmement dangereux lorsqu'on les provoque.

Quand un géant arrive sur un nouveau territoire, il commence par tout raser. Il allume des feux de forêt pour régler le problème une bonne fois. Les territoires des géants sont reconnaissables à un certain nombre de détails caractéristiques : lacs en forme d'empreinte ; arbres à terre sans cause apparente ; collines exclusivement constituées de fumier ; avalanche de rochers, jetés pour faire de l'exercice ou dans un accès de colère...

 



03/12/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres